ven. Juil 30th, 2021
diagnostic-immobilier

Vous souhaitez avoir des informations sur le fonctionnement du diagnostic de performance énergétique ? Comment est réglementé ce bilan énergétique ? Le diagnostic de performance énergétique fait partie des diagnostics obligatoires qu’il faut réaliser sur un bien immobilier. Pour connaître comment cela se déroule, découvrez plus d’informations dans cet article.

À quoi consiste le diagnostic de performance énergétique ?

Le diagnostic de performance énergétique ou DPE est une expertise qui fait état de la consommation énergétique dans un logement donné. Il précise également le niveau d’émissions de gaz à effet de serre. Ainsi, il permet d’avoir des informations techniques précises pour rendre le bien immobilier plus économe. Ce bilan est réalisé en général sur tous les bâtiments à l’exception de ceux qui ont pour finalité d’habitation de moins de 4 mois par an.

Comme vous le savez, le DPE est obligatoire et réalisé par un diagnostiqueur certifié. La plupart des professionnels qui travaillent dans des sociétés sont déjà certifiés et agréés. Pour en savoir plus à ce sujet, suivez ce lien. Néanmoins, le diagnostiqueur doit suivre une formation dans un établissement agréé par le COFRAC. Le site de ce dernier énumère tous les diagnostiqueurs certifiés si vous avez du mal à trouver un professionnel.

Comment est-il réalisé ?

Le diagnostiqueur certifié fait une descente sur le logement à évaluer et le propriétaire lui fournit tous les relevés de consommation énergétique du bien. Il va inspecter toutes les caractéristiques énergétiques du logement. Il devra collecter des informations sur les équipements de production de chaleur, la ventilation, l’isolation utilisée et les caractéristiques du bien : la date de construction, l’orientation, etc.

Ces données vont permettre au diagnostiqueur de réaliser une estimation de la quantité d’énergie consommée en une année. Cela ne mentionne pas avec exactitude la consommation réelle des occupants du logement. Il arrive que ce professionnel prenne en compte les consommations sur les trois dernières années.

Après cela, le diagnostiqueur va devoir entrer les données collectées dans le logiciel dédié. Il faut remarquer que ce logiciel utilisé est agréé par les autorités avant d’être utilisé. Le rapport obtenu permet de savoir l’impact de la consommation énergétique du logement sur l’environnement. Il fait état de deux types d’étiquette : l’étiquette énergie pour la consommation énergétique annuelle et l’étiquette climat pour l’impact de cette consommation sur les émissions de gaz à effet de serre.

Quand réaliser le DPE ?

Puisque le DPE doit figurer dans le dossier de diagnostic technique (DDT), il doit donc être fourni avant la signature de la promesse de vente ou le bail lors d’une location. En général, il est valide pendant 10 ans. Le défaut de ce document lors d’une vente ou location peut pousser l’acquéreur ou le locateur à renoncer à l’achat ou à la location.

Il est à rappeler que le DPE doit également être refait si le propriétaire du logement effectue des travaux de surélévation ou d’augmentation d’une surface de 150m². En effet, la consommation énergétique pourrait changer après les travaux effectués. Ce diagnostic est également à réaliser par le propriétaire à titre informatif avant d’effectuer des travaux.

Combien coute le DPE et quelle est sa validité ?

Le diagnostic de performance énergétique est assez onéreux comparé aux autres diagnostics obligatoires. C’est tout à fait compréhensible compte tenu des informations obtenues et l’expertise minutieuse que le diagnostiqueur doit réaliser. L’ancienneté et la taille du bien immobilier entrent aussi en jeu dans la tarification. En général, il faudrait prévoir entre 80 à 200 euros pour la réalisation de ce diagnostic. Par contre, le prix moyen est de 120 euros seulement. Toutefois, il existe également des aides et subventions pour la transaction énergétique au bénéfice du propriétaire.

By Damien